Voyager avec son chien en avion

Mis à jour : juin 29


Écrit par : Emmanuelle Froment


Cette année, vous faites le grand saut : votre chien prendra l’avion avec vous. Que cela soit pour des vacances ou un changement de vie, vous devrez organiser bien à l’avance votre voyage afin d’éviter tout désagrément.


C’est un projet à la fois excitant et stressant, car rien ne doit être laissé au hasard avec un chien : votre voyage doit être pensé de A à Z. Comme vous vous en doutez, les compagnies aériennes ont leurs propres réglementations disponibles en ligne à la section animaux, et vous n’aurez pas d’autres choix que de suivre leurs directives en matière de transport d’animaux vivants. Certaines races de chiens sont parfois interdites, donc prenez les devants pour savoir si votre animal peut voyager avec vous.


Les places en soute, très limitées, peuvent varier en fonction de la période de l’année, des basses et hautes températures et du type d’appareil. Réservez donc vos billets bien à l’avance. Ensuite, vous devrez choisir une cage de transport homologuée IATA (l’association internationale du transport aérien) en fonction de la taille de votre chien.


Assurez-vous que le carnet de santé de votre animal de compagnie est à jour, en prenant en compte les exigences du pays de destination. Un certificat de vaccination contre la rage et un certificat de santé sont souvent demandés à destination. Un brin stressé ? Au moindre doute, allez consulter un vétérinaire et informez-vous auprès des autorités du pays de destination et de la compagnie aérienne.


Avant le jour J, vous devrez bien évidemment habituer votre animal à sa cage de transport : comptez plusieurs semaines pour un chien stressé. 


  1. Enlevez le haut de la cage et mettez-y une couverture, un vêtement avec votre odeur, ses jouets préférés et son bol d’eau. Laissez votre chien y aller à sa guise. S’il se couche ou joue à l’intérieur, c’est gagné ! 

  2. Remettez le haut de la cage et laissez la porte ouverte, puis progressivement demi-ouverte. Encouragez-le en lançant des friandises à l’intérieur, et surtout ne vous servez jamais de la cage pour punir votre animal. 

  3. Fermez la porte de la cage, mais pas totalement : votre animal doit pouvoir en sortir librement. Quelques jours plus tard, fermez vraiment la porte, mais quelques secondes. Puis augmentez le temps progressivement, toujours en prenant en compte le comportement de votre animal. Si votre chien montre des signes d’inconfort, c’est que vous êtes allez trop vite.


N’oubliez pas de récompenser votre animal à chaque étape.


Le jour J, informez-vous sur le délai d’embarquement de votre chien. Il est recommandé de lui donner un léger repas plusieurs heures avant d’aller à l’aéroport, et de lui consacrer une belle période de jeux. Mais surtout, restez le plus zen possible afin de ne pas stresser votre animal.

24 vues

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now