Un rorqual à bosse aperçu près du pont de Québec

Mis à jour : juin 29


De la visite rare a été aperçue mardi, près du pont de Québec, avec le passage d'une baleine à bosse qui nageait librement dans les eaux du fleuve.


Le cétacé a été aperçu par un pêcheur. «Il était à la pêche et il a vu la baleine sortir près de son embarcation», raconte Marie-Ève Muller, porte-parole du Réseau québécois d’urgence pour les mammifères marins (RQUMM), à qui le pêcheur a signalé la présence du rorqual. 


«C’est étonnant même pour nous qui recensons les cas de baleines hors secteur. C’est une première qu’on a un rorqual à bosse dans la région de Québec. On a déjà eu des petits rorquals, des bélugas. Mais pour une baleine de cette taille, c’est une première», ajoute Mme Muller. 


La baleine à bosse — ou rorqual à bosse — mesure de 13 à 17 mètres et pèse de 30 à 40 tonnes. Elle remonte régulièrement à la surface pour respirer. Selon Marie-Ève Muller, le gigantesque animal marin pourrait avoir parcouru le chemin jusqu’à Québec pour suivre des proies, exploiter de nouveaux territoires ou parce qu’il était désorienté. 


La baleine nage librement dans le fleuve. Elle pourrait entrer en collision avec des bateaux ou être stressée par leur présence. «Il y a beaucoup de trafic maritime dans le coin, et le fleuve n’est pas très large non plus, donc il y a des risques», estime Marie-Ève Muller. 


Le RQUMM sensibilise les capitaines de navires et les plaisanciers à garder un minimum de 100 mètres de distance avec la baleine, idéalement 200 mètres. «Une baleine, ça peut se déplacer assez vite, donc il faut être très vigilant», dit Mme Muller. 


Mardi en fin d’après-midi, le FM 93 a diffusé sur son site une vidéo de la baleine filmée par le pêcheur. 


Après le premier signalement, le RQUMM n’a reçu aucun autre signalement à propos du rorqual à bosse mardi. «C’est fort possible que la baleine ait déjà quitté le secteur», dit Mme Muller.


Le RQUMM invite les citoyens qui aperçoivent la baleine à le contacter au 1-877-722-5346. 


-------

Écrit par Mel-Lyna Cadieux

40 vues

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now