Un portrait des refuges

Mis à jour : juin 29



Écrit par : Mel-Lyna Cadieux

Photographe : Maggy Colin


Quoi de plus enrichissant que de visiter un refuge de sa région pour obtenir des clichés plus touchants les uns que les autres afin de faire connaître leur réalité ? C’est ce qu’a fait Maggy Colin, une jeune photographe apprentie, dans le cadre d’un concours pour jeunes artistes.


Lors de sa visite aux Services animaliers de la Rive-Sud, Maggy a pris soin de faire le tour du refuge et d’y photographier tous les pensionnaires qui s’y trouvaient ; chiens, chats et petits animaux exotiques. Chaque année, ce sont environ 4800 animaux qui se retrouvent au refuge, soit car ils ont été abandonnés ou trouvés errants. Ce ne sont donc pas les modèles qui manquaient afin de réaliser le projet photographique de Maggy.


« Il y a autant de tristesse que de bonheur dans un refuge pour animaux », rapporte Maggy, lorsqu’elle repense à son expérience. En effet, les émotions ressenties lors d’une visite dans un refuge peuvent être très diversifiées, allant de la tristesse en voyant tous ces animaux dans le besoin, jusqu’à un bonheur inégalé en voyant ceux-ci trouver leur nouvelle famille pour la vie.


« Grâce aux merveilleux bénévoles dévoués pour la cause animale, ces beaux petits animaux ont la chance de faire un immense progrès lors de leur séjour au refuge. Sans eux, il n’y aurait que de la tristesse dans la vie de ces animaux ».


C’est d’ailleurs basé sur cette réflexion que Maggy a choisi un thème spécifique pour son exposition photographique : les progrès d’un animal au refuge. Deux photographies particulières ont été choisies lors de l’exposition afin de livrer son message.


Dans sa première photographie, nous pouvons y voir un chien se trouvant dans un enclos au refuge, le regard triste et se trouvant dans des conditions très lourdes. C’est avec cette photographie que Maggy désirait décrire la tristesse et le sentiment d’abandon vécu par les animaux lors de leur arrivée au refuge.



Toutefois, la seconde photographie nous montre une facette totalement différente du séjour de l'animal au refuge ; nous y voyons le même chien, mais cette fois-ci comblé d’amour par l’une des bénévoles du refuge, venant lui tenir compagnie afin de le divertir. Ce changement brusque de contexte nous démontre à quel point un animal peut faire des progrès et développer le meilleur de lui-même au refuge, et ce grâce au travail acharné des merveilleux bénévoles sur place.



Les œuvres de Maggy n’ont pas manqué l’occasion de toucher le public, ce qui lui a fait remporter le 1er prix du concours. Il ne va sans dire, le travail de Maggy a su sensibiliser plus d’une personne, ce qui s’avère être une autre merveilleuse réussite.


Pour les curieux, voici d’autres photographies réalisées par Maggy lors de son passage au refuge :




Pour suivre le travail de Maggy sur instagram : Anko_Photographie

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now