Trouver un logement avec votre animal : Un défi encore difficile en 2020

Mis à jour : juin 29


Encore en 2020, la recherche d’un logement acceptant notre animal de compagnie peut s’avérer très difficile. Alors qu’un foyer québécois sur deux possède un animal de compagnie, seulement 4.2% des propriétaires acceptent des locataires avec chien selon un sondage effectué en 2015 par la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec.


Si nous regardons en plus le taux d’inoccupation des logements au Québec qui se retrouve pour plusieurs villes sous la barre des 3%, la situation s'annonce désastreuse. Sur l'île de Montréal uniquement, le taux d'inoccupation a atteint son niveau le plus bas en 15 ans, soit 1,5 % (La Société canadienne d’hypothèques et de logement).


Cette réalité touche particulièrement les familles à faible revenu, qui ont de choix de logement plus limités et qui doivent se plier à ce règlement sans réellement en avoir le choix. Cette décision déchirante de se départir de son animal pour se loger ne devrait pas être nécessaire.

L’absence de législation québécoise concernant la présence d’animaux dans les logements locatifs explique en partie cette problématique selon la SPCA de Montréal. Le gouvernement de l’Ontario, qui a vécu une situation semblable à celle du Québec, a pris la décision d'adopter dans les années 1990 une loi invalidant toute clause interdisant la possession d’animaux dans les logements locatifs.


Nous sommes d’avis que le Québec est prêt lui aussi à emboiter le pas et mettre en place une loi similaire qui réduirait la souffrance humaine et animale dans cette situation des plus injustes.


Astuces pour votre recherche de logement avec un animal


Malheureusement, puisqu’aucune loi n’existe encore pour interdire ces clauses, il faut se résigner à continuer de chercher dans l’espoir de trouver un logement qui nous convient et qui accepte notre animal de compagnie.


Pour vous aider dans vos recherches, nous vous proposons quelques astuces pour dénicher l’endroit parfait :


Soyez prévoyant

Ne sous-estimez pas la durée de recherche d’un logement acceptant les animaux, ce processus peut s’avérer plus long que prévu. Pour cette raison, n'annuler pas tout de suite votre bail actuel s’il accepte les animaux, attendez plutôt d’avoir un plan B officiel pour ne pas vous retrouver dans une situation délicate et pressante.


Présentez des documents de références

Un élément qui pourrait grandement jouer en votre faveur est d’offrir au propriétaire du logement des preuves que votre animal ne représente pas un problème ainsi que de bonnes références. N’hésitez pas à demander à vos locateurs précédents de vous fournir une lettre de recommandation pour vous et votre animal de compagnie. Cette lettre sera la preuve que votre animal ne causera aucun problème et que vous êtes un propriétaire responsable en qui ils peuvent avoir confiance. De plus, une lettre de recommandation de votre vétérinaire et/ou un certificat d’un cours d’éducation canine pourraient être des ajouts intéressant pour prouver que votre animal est bien éduqué et ne représente pas en problème.


Assurez-vous que l'accord soit officiel

Nous vous déconseillons fortement de cacher l’existence de votre animal de compagnie à votre propriétaire puisque cela pourrait vous attirer beaucoup de problèmes. Se renseigner auprès du propriétaire avant de signer le bail est une bien meilleure idée, et soyez certain que l’accord d’avoir un animal soit ajouté par écrit dans votre bail.


Parlez de votre animal

N’hésitez pas à parler de votre animal aux propriétaires lors des visites et à même proposer si cela est nécessaire une rencontre afin de montrer que votre animal est calme et obéissant. Cela pourrait potentiellement mettre en confiance le propriétaire pour que celui-ci vous accorde la permission d’emménager avec votre animal.


N'attendez pas à la dernière minute

N’attendez pas la dernière minute pour entreprendre vos recherches, car cela peut limiter énormément vos possibilités. Idéalement, commencez vos recherches au moins 6 mois à l’avance pour mettre toutes les chances de votre côté.


Donnez-vous plus d'options

Même si cela peut être parfois difficile, essayez d’assouplir certaines de vos exigences dans le but d’avoir une plus grande variété de logements pour vous et votre animal. N’hésitez pas à visiter plusieurs types de logements dans différents quartiers, qui sait vous y trouverez peut-être l’endroit parfait.

Pour plus d’information, consultez le texte de Maître Jean Turgeon concernant les droits et recours relativement à la possession d’un animal de compagnie.

-----------

Écrit par Mel-Lyna Cadieux

Source : SPCA de Montréal

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now