• Passion animaux

Scandale : Dans une épicerie d’Amos, des homards sont emballés vivants

Mis à jour : juin 29


Crédit Photo : Josée Tessier

Écrit par : Williams Casavant


À l’épicerie Coop IGA d’Amos-Ouest, une vidéo publiée sur Facebook dans laquelle ont peu observé des homards vivants à vendre enveloppés avec du papier cellophane a suscité l’indignation chez plusieurs internautes.

La vidéo publiée par Josée Tessier et partagée plus de 20 000 fois sur le réseau social montre des homards emballés de façon hermétique et qu’ils bougent encore.


Crédit Vidéo : Josée Tessier


« Ça n’a pas raison d’être. Pour moi personnellement, je trouve que ça n’a pas d’allure et qu’il n’y a aucune éthique à ça, je pense que l’animal mérite au minimum de bien respirer » a affirmé la directrice de la SPCA de Val-d’Or, Liliane Quesnel, à Radio-Canada.

La propriétaire du restaurant Capitaine Homard à Sainte-Flavie en Gaspésie assure que ce n’est pas la meilleure approche pour vendre du homard.

« On veut quand même manger le homard avec respect. Si on emballe un homard sans air, c’est un peu le même principe que n’importe quel être vivant qui va manquer d’air. On ne veut pas avoir un homard qui est déjà mort aussi avant de l’avoir fait cuire, c’est vraiment une question d’éthique avant tout aussi, selon moi », assure la propriétaire du restaurant Capitaine Homard à Sainte-Flavie en Gaspésie, Laurence Marquis.

La porte-parole chez Sobeys, Anne-Hélène Lavoie, a rapporté à Radio-Canada qu’il s'agissait d’un cas isolé.

« En aucun cas ce n’est une pratique généralisée dans l’ensemble de notre réseau. Quand on a été mis au courant de la situation, on a contacté le magasin en question pour qu’il rectifie la situation rapidement », ajoute Anne-Hélène Lavoie.

Source : Radio-Canada

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now