• Passion animaux

Québec : Des centaines de milliers de poules abattues en raison de la COVID-19


Crédit : Radio-Canada

Pour compenser la perte de revenue due à la COVID-19, les productions d’œufs du Québec doivent, après le secteur de la production laitière, prendre d’importantes décisions. C’est donc plus de 300 000 poules pondeuses qui vont être abattues, et ce, deux semaines plus tôt que prévu.

La pandémie actuelle ayant forcé la fermeture des restaurants, les producteurs d’œufs voient des diminutions de revenus de 75% à 80% et qui ne peuvent pas être limitées par les hausses des ventes dans les épiceries.

Dans le but de limiter la production d’œufs et limiter les nombreuses pertes financières, c’est entre 350 000 et 500 000 poules pondeuses qui seront abattues.

«Les coûts et les impacts négatifs vont être répartis à travers tous les producteurs du Québec pour ne pas pénaliser un producteur plus qu'un autre», précise M. Bouchard.

Les producteurs seront donc incités à coopérer en alternance dans ce programme d’abattage.

Cette situation rappelle les 200 000 poussins euthanasiés et les 2 millions d’œufs détruit au Canada au début du mois de mai 2020.

«Ces poules-là par contre seront envoyées à l’abattoir et la viande sera valorisée quand même», précise toutefois Jean-Philippe Désilets, propriétaire de la ferme Désilco.

Cette initiative d’abattage des producteurs d’œufs du Québec sera revue chaque semaine jusqu’à ce qu’un rythme de consommation plus normal soit atteint.


-----------

Écrit par Williams Casavant

Source : Radio-Canada

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now