Les bonnes questions à se poser avant l'adoption d'un animal

Mis à jour : juin 29


Écrit par : Mel-Lyna Cadieux


L’adoption d’un animal est un événement excitant pour toute la famille, mais cette décision ne devrait jamais être prise à la légère. Adopter un animal représente beaucoup de changements pour la famille ainsi que tout un engagement pour les prochaines années à venir.


Afin de savoir si vous êtes réellement prêt à adopter, je vous invite à vous poser les 10 questions suivantes avant d’aller à la recherche de votre nouvel ami pour la vie.


1. Êtes-vous prêt à vous engager à long terme ?

On estime qu’un chien peut vivre de 10 à 15 ans tandis qu’un chat peut vivre de 15 à 20 ans en général, même si certains individus peuvent vivre encore plus longtemps. L’adoption représente donc un gros engagement pour plusieurs années à venir, et il est important d’en être conscient avant l’adoption.


2. Avez-vous les moyens financiers de prendre soin d’un animal ?

Bien que plusieurs pensent qu’un animal ne coute pas très cher d’entretien, détrompez-vous ! Mis à part les frais d’adoption, il faut penser aux frais vétérinaires (vaccins annuels, stérilisation si ce n’est pas déjà fait, problèmes de santé à venir, etc.), les jouets, la nourriture, les accessoires de maison pour notre animal, les frais de pension lorsque nous devons partir sans notre animal, les frais reliés à l’éducation canine dans certains cas et beaucoup plus. Chaque animal a des besoins particuliers et certains individus peuvent avoir besoin de beaucoup plus de dépenses, pensez-y bien !


3. Aurez-vous le temps de vous occuper de lui ?

Beau temps mauvais temps, un chien doit généralement faire une marche quotidienne d’au moins 30 minutes, sans compter les sorties pour ses besoins (qu’il faudra ramasser) et quelques autres plus longues dans la semaine afin qu’il puisse courir librement. Pour les chiens ayant besoin d’éducation, cela représente plusieurs heures de travail. Quant au chat, même s’il est plus indépendant et se contente souvent plus facilement d’un espace restreint, sachez qu’il aime la compagnie et a besoin au minimum de deux séances de jeu de 20 à 30 minutes chaque jour. Il ne faut pas non plus négliger les périodes de caresses avec votre animal, qui représente une belle opportunité pour vous de tisser des liens avec lui et garder une relation harmonieuse.


4. Vivez-vous en appartement ou dans une maison ?

Tous les animaux n’ont pas le même besoin d’espace. Surtout dans le cas d’un chien, habiter un condo au centre-ville ou une grande maison à la campagne fait toute la différence — en ville, vous devrez avoir accès à une aire d’exercice convenable. Ne pensez donc pas à adopter un chien qui a besoin de beaucoup d’espace et de plusieurs sorties si votre environnement de vie ne lui convient pas, la qualité de vie de l’animal en serait très affectée et ce n’est pas ce que l’ont souhaite lors de l’adoption d’un nouveau compagnon. Faites donc vos recherches afin de trouver un animal qui convient à votre lieu de vie.


5. Que ferez-vous de votre animal pendant vos déplacements ?

Que ce soit pour les vacances ou un voyage en lien avec le travail, il faudra absolument trouver un plan B pour votre animal qui ne pourra pas rester seul à la maison pendant plusieurs jours. Essayez donc de voir si un membre de votre famille ou un ami serait disponible pour garder votre animal lors de vos déplacements futurs, ou veillez à conserver un budget pour couvrir les frais de pensions si personne dans votre entourage ne peut vous aider.


6. Êtes-vous prêt à changer vos habitudes de vie ?

L’arrivée d’un animal à la maison apportera nécessairement plusieurs changements dans votre habitation ainsi que vos habitudes de vie. Que vous adoptiez un chien, un chat ou un plus petit animal, il faudra être certains que votre maison ne présente aucun danger pour celui-ci (fenêtre fermés, enlever les objets susceptibles de le blesser, réorganiser l’espace en fonction de ses besoins, etc.). Il faudra aussi développer de nouvelles habitudes afin de vous assurer que votre animal reste en sécurité, telle que faire attention lors de l’ouverture des portes, bloquer l’accès à certains coins de la maison susceptible d’être dangereux et prendre en considération les besoins et la personnalité de votre animal. De plus, certains individus présentent des peurs ou des traumatismes qu’il faudra travailler en douceur tout en évitant de l’exposer à des situations qui pourraient empirer sa situation.


7. Et s’il salit ou abîme vos meubles, tapis et vêtements ?

Un chien qui va à l’extérieur pourrait possiblement salir votre maison s’il a joué dans la terre, un chat qui n’a pas accès à un griffoir pourrait abîmer vos meubles, sans parler des risques de marquage urinaire s’il est perturbé. Bref, beaucoup de choses pourraient causer quelques dommages à vos effets personnels, il faut donc prendre les mesures nécessaires pour comprendre ses causes et prévenir convenablement ces désagréments en gardant en tête le bien-être de votre animal.


8. Si vous êtes locataire ou copropriétaire, avez-vous le droit d’avoir un animal ?

L’une des premières choses à faire est de s’informer auprès de votre propriétaire afin de connaître tous les détails dans votre bail en ce qui concerne la garde d’animaux. Prévoyez-vous déménager prochainement ? Si oui, serez-vous en mesure de prendre le temps de trouver un endroit qui accepte vos animaux? Si vous adoptez un chien, prenez soin de vous renseigner au préalable pour savoir si votre municipalité ou l’arrondissement dans lequel vous habitez ont édicté un règlement interdisant certaines races de chiens.


9. Souffrez-vous d’allergies ?

Avant de vous engager pour la vie, assurez-vous d’abord qu’aucun membre de la famille n’est allergique à l’animal pour éviter de devoir abandonner l’animal. Pour ce faire, vous pouvez passer du temps avec l’animal d’un proche pour voir si des symptômes se font sentir dans les 24 h suivant le contact. Cela vous donnera une bonne idée du degré d’allergie, même si les réactions peuvent varier selon l’individu.


10. Adoptez-vous un animal pour les bonnes raisons ?

Comme nous avons pu le voir, l’adoption d’un animal est une décision qui se doit d’être bien réfléchie afin d’être certain de pouvoir garder l’animal durant toute sa vie. Toutefois, il faut aussi questionner la raison pour laquelle nous voulons un animal. Par exemple, adopter un chiot sur un coup de tête parce qu’il est mignon, ou adopter un animal pour faire plaisir aux enfants sont des motifs d’adoption discutables puisque ces désires sont bien souvent éphémères et sont susceptibles de causer de nombreux abandons.

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now