Les animaux toujours au cinéma



Flipper

Les deux films à succès de 1963 et 1964 ont inspiré une série américaine en trois saisons, de 1964 à 1967.


Flipper est un dauphin apprivoisé par Bud, un des deux fils de Porter Rick, responsable du parc aquatique Coral Key. Flipper aide les nageurs en détresse ainsi que les naufragés.

Pour les films, c'est une dauphine du nom de Mitzi qui a tenu le rôle de Flipper. Dans les séries, pour les différentes prises de vue, cinq femelles ont interprété Flipper. Susie et Kathy étaient les principales. Patty, Scotty et Squirt jouaient quelquefois des scènes. Les femelles ont été préférées puisqu'elles étaient moins agressives et que leur peau ne porte peu ou pas de cicatrices (dû aux altercations).


Les femelles ont fait toutes les scènes excepté la célèbre marche arrière qui a été joué par un prénommé Clown. La voix de Flipper n'était pas la voix originale d'un dauphin, mais le chant trafiqué d'un oiseau, le martin pêcheur.


Richard Barry O' Feldman, Ric O' Barry, a été l'un des deux dresseurs de ces grands dauphins. Dès 1970, à la fin de la série, il attribue la mort de Kathy dans ses bras à un suicide (voir la citation). Ce sera l'élément déclencheur faisant que Ric devient alors militant pour la fermeture des delphinariums et pour la protection des cétacés. Il crée l'association Dolphin Project, qui réhabilite des dauphins captifs. Depuis, plusieurs parc aquatique ont cessé de présenter des spectacles de dauphins-prisonniers.


« Elle était vraiment déprimée… Il faut comprendre que les dauphins et les baleines ne respirent pas inconsciemment comme nous. Chaque souffle qu'ils prennent est un effort conscient. Ils peuvent mettre fin à leur vie à chaque fois. Elle a nagé dans mes bras et m'a regardé droit dans les yeux, pris une grande inspiration et n'en a pas pris une autre. Je l'ai laissée aller, et elle a coulé sur le ventre au fond de la cuve. »



Babe

Il y a eu deux films de Babe, 1995 et 1998. Le premier est basé sur le livre Babe, écrit par Dick King-Smith, 1993. Le film raconte l'histoire d'un cochon sauvé de l'abattoir par un fermier, Arthur Hoggett, qui le gagne dans une foire. Babe fait la connaissance de plusieurs animaux de la ferme dont Ficelle, une chienne Berger. Babe veut avoir un rôle à jouer dans la ferme et lui vient l'idée de devenir cochon de berger.


Babe a été interprété par 48 porcelets. James Cromwell, l'acteur qui interprète le fermier, milite pour plusieurs causes. À la suite d'une visite dans un abattoir en 1970, il est devenu végétarien et même végétalien durant le tournage de babe.




Deux frères

Sorti en 2004. C'est l'histoire de deux frères tigres, Sangha et Kumal, nés dans la nature dans une Indochine des années 20 qui voit leur liberté s'envoler quand ils sont capturés par des chasseurs venus piller le temple d'Angkor. Sangha est vendu à un prince local et Kumal à un cirque. Un an plus tard, un combat mortel réunit les deux frères. Heureusement, nos deux tigres se reconnaîtront et s'enfuiront ensemble pour retrouver leur terre natale.


Le réalisateur du film Jean-Jacques Annaud trouve nos deux héros félins asiatiques dans le parc national de Ranthambore dans le Rajasthan. Leur dresseur, Thierry LePortier, les accompagnera pour le tournage. Le film est tourné en Thaïlande et au Cambodge, et quelques scènes en France. Il a nécessité la participation de 30 tigres dont 18 bébés. Un « hôtel » à tigres est même construit proche du plateau. Chaque félin bénéficiait même d'un transport privé.



Tobby

Tobby fuit son méchant maître et se retrouve dans la cours d'un voisin, où Josh le nourrit. Ils deviennent rapidement amis et Josh l'adopte. Avec le temps, ils se découvrent une passion commune, le basket.

Sorti en 1997 et tourné au Canada. Tobby est interprété par un chien nommé Buddy. Buddy rencontre un grand succès pour son premier film et il reçoit même, en 1998, un kid's Choice Award dans la catégorie « Animal mignon préféré ». Buddy décède quelques mois après la sortie de son premier film, le 10 février 1998.




Beethoven

Sorti en 1992 et succès mondial, il y a eu sept autres films (1993, 2000, 2001, 2003, 2008, 2011, 2014) ainsi qu'une série d'animation en 1994. C'est l'histoire d'un chiot Saint-Bernard qui échappe au cambriolage de son animalerie et se retrouve dans la famille Newton. Beethoven sait se faire aimer dans sa nouvelle famille, même le père l'apprécie ! Mais il n'en faut pas long avant que l'escroc, nul autre que le vétérinaire de famille, veuille capturer Beethoven pour ses sombres expériences scientifiques.




L'interprète de Beethoven est un chien qui se nomme également Beethoven ! Il a aussi fait le succès d'un jeu de société et également d'un jeu vidéo.



Cheval de Guerre

Sorti en 2011, c'est un film qui rend hommage aux

8 000 000 de chevaux sacrifiés lors de la Première Guerre mondiale.


Le père d'Albert achète un cheval pour l'aider dans ses travaux sur la ferme. Ce cheval est fascinant et hors du commun, mais farouche. Il est un demi-sang qui a par contre du mal à tirer une charrue. Mais Albert l'aime et le baptise Joey. Ensemble, au prix de longs efforts et d'apaisement, ils réussissent à labourer leur champ. Comme c'est la guerre, Joey est réclamé par la cavalerie britannique. Albert et Joey sont alors séparés. Albert se trouve engagé à son tour. Tous deux vivent des souffrances chacun de leur côté. Joey est un cheval, qui, par sa présence et son comportement, donne espoir aux soldats.


Le film est monté par petits tableaux, par épisodes. Côte à côte, cela forme un récit, une histoire dans laquelle on ressent ce que vit le cheval au travers d'une guerre absurde. Plus de 300 chevaux ont participé au film dont 14 qui ont interprété Joey.

---------------------------

Écrit par Alexie Pageau

Sources : AlloCine et Wikipedia

12 vues0 commentaire

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now