• Passion animaux

La maltraitance animale est maintenant passible de dix ans de prison en Grèce


Le Parlement grec a voté jeudi le 5 novembre dernier la transformation de la loi sur la maltraitance animale. Auparavant considérée comme un simple délit, la cruauté animale est maintenant un crime « passible d’une peine allant jusqu’à dix ans de prison ». La peine d’emprisonnement minimale sera d'un an.

De plus, les personnes accusées devront également payer « une amende allant de 5 000 à 15 000 $ ».

Par maltraitance, la loi entend « les empoisonnements, le fait de pendre, de brûler, de mutiler des animaux ».

Le ministre grec de l’Agriculture, Makis Voridis, qui a présenté le texte, a salué depuis la tribune de l’Assemblée « un message fort ». « La société ne peut plus admettre de tels actes », a-t-il insisté en évoquant deux récentes affaires qui ont choqué la Grèce.

Au début octobre, un homme de 55 ans a émasculé et pendu un chien. Après la diffusion des photos sur les réseaux sociaux ainsi que sur les médias grecs, l’homme a été condamné à payer 30 000 $ d’amende.

Quelques jours plus tard cet évènement, un professeur de 54 ans a donné des coups de couteau et frappé avec une barre de fer un chien dans la rue. La scène a été filmée par un passant et envoyée aux autorités. Le procès de l’enseignant s'ouvrira ce vendredi. 

---------

Écrit par Williams Casavant

Source : 20 minutes

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now