• Passion animaux

La dysplasie de la hanche chez le chien


La dysplasie de la hanche entraîne une asymétrie anormale plus ou moins importante de la hanche d’un jeune chien. Selon les symptômes et l’évolution de la maladie, cela peut évoluer vers une arthrose à la fois douloureuse et invalidante pour l’animal.


Les causes de la dysplasie de la hanche


Même s’il existe plusieurs facteurs sur les causes de la maladie, l’origine génétique de l’animal serait la cause principale. Il existe cependant d’autres facteurs qui pourraient être liés de près ou de loin à l’apparition et à l’évolution de la dysplasie.





-Les conditions de vie de l’animal serait un facteur important de l’apparition de la maladie. Il faut donc éviter de forcer les exercices physiques du chiot lors de sa croissance ;


-L’alimentation peut aussi être un élément déclencheur. En effet, un excès de calcium ainsi qu’une alimentation trop riche pourrait contribuer à l’apparition de la maladie. De la nourriture avec une haute teneur en viande et produits frais serait alors conseillée ;


-Les sols glissants peuvent également être une source entraînant des déformations sur le long terme en raison des chutes.


Les symptômes de la maladie


Les symptômes pour pouvoir repérer rapidement la dysplasie sont un boiterie de la part de l’animal, du mal pour sauter ou pour monter des escaliers ainsi que de la difficulté à se relever.


Entre 12 et 18 mois, chez les grandes races de chiens, une radiographie peut être réalisée afin de faire un diagnostic. Il existe plusieurs degrés de gravités à la maladie, voici le classement officiel :

  • Classe A : aucun signe de dysplasie ;

  • Classe B : état des hanches presque normal ;

  • Classe C : dysplasie légère ;

  • Classe D : dysplasie moyenne ;

  • Classe E : dysplasie grave ;


Les races de chiens majoritairement touchés


Bien que toutes les races de chiens peuvent souffrir de la dysplasie de la hanche, il existe cependant quelques individus prédisposées à avoir la maladie, notamment le :


  • Labrador

  • Mastiff

  • Berger Allemand

  • Golden Retriever

  • Cane Corso

  • Chow-chow

  • Bouvier Bernois

  • Saint-Bernard

  • Pug (Carlin)

  • Bulldog

  • Staffordshire

  • Terre-Neuve

  • Rottweiler

Les traitements et préventions de la maladie


Deux choix peuvent s’offrir lors du traitement de la dysplasie de la hanche, médical ou bien chirurgical.


Dans le choix médical, il y a l’administration de médicaments anti-inflammatoires pour permettre de soulager les premiers stades de douleurs provoqués par l’arthrose.


Le traitement chirurgical se fait généralement en fonction de l’âge de l’animal et du développement de la maladie. Même si plusieurs techniques peuvent être utilisées, les plus courantes sont la coupe de la tête du fémur et la prothèse de la hanche. Toutefois, la dernière option est la plus coûteuse.


La prévention en trois niveaux :


-Étant une maladie se développant principalement par l'hérédité, un contrôle rigoureux des hanches de l’animal est nécessaire. Pour les animaux reproducteurs, il faut également vérifier si leurs descendants avaient la développer la maladie. Des personnes spécialisées dans le domaine permettent de vérifier l’animal pour admettre ou non si celui-ci est autorisé à procréer ;


-Une alimentation saine et équilibrée permettant au chien de maintenir un poids santé ;


-Limiter les exercices dont les efforts sont considérables, surtout durant sa période de croissance, pour aider l’animal à ne pas développer la maladie.





---------

Écrit par Williams Casavant

43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now