L’odorat du chien : un pif incroyable !

Mis à jour : juin 29


Écrit par : Emmanuelle Froment


La truffe d’un chien possède des capacités extraordinaires. Notre animal peut non seulement sentir des odeurs à des dizaines de mètres, mais également percevoir notre état émotionnel et détecter certains cancers. En balade, il est important de le laisser plonger dans son univers olfactif.


L’odorat des chiens est impressionnant. On entend souvent dire que notre animal vit dans un monde d’odeurs. C’est vrai. Nous ne « voyons » pas l’environnement de la même manière que lui et pour cause :  le nez d’un chien comprend entre 200 à 300 millions de cellules olfactives, variant en fonction de la longueur de son museau, contre 5 millions de cellules pour les humains. 


Pour lui, la balade en forêt est une explosion de senteurs, pour nous de couleurs. Avez-vous déjà remarqué que les chiens ressentent l’orage avant son arrivée ? Ce sont de parfaits météorologistes qui analysent la composition de l’air. Et que dire de leurs exploits en recherche auprès des forces de l’ordre. Le chien peut facilement détecter en étant entraîné des substances illicites ou des explosifs. 


Si le fonctionnement de sa truffe vous intéresse, la vidéo « Comment les chiens voient-ils avec leur nez ? » devrait vous plaire. Présentée par Alexandra Horowitz, docteur en sciences cognitives et spécialiste de psychologie animale, cette capsule explique notamment que son nez est divisé en deux parties « une pour respirer et l’autre uniquement pour sentir ». Grâce à son flair, notre animal peut savoir si nous sommes triste ou de bonne humeur et, avec de l’entraînement, détecter certains cancers comme celui de la prostate.


L’importance de la marche exploratoire

Une balade, une vraie : votre chien en rêve et en a besoin. Une promenade digne de ce nom doit lui permettre de communiquer par l’odeur, donc par messages chimiques, les fameux phéromones. Truffe au sol, votre chien lit ses SMS, comme vous avec votre téléphone. Cette activité est primordiale pour son équilibre puisque son monde est rempli d’odeurs. Flairer quand cela lui chante, trotter et courir, ne pas recevoir de coups de laisse, aller dans de nouveaux endroits et rencontrer des copains : voilà les ingrédients d’une belle vadrouille.


Les jeux de recherche de nourriture

Les activités de recherche de nourriture, comme on peut s’en douter, rencontrent un vif succès auprès des chiens. Il existe différentes façons de faire travailler leur odorat : on peut fabriquer ou acheter un tapis de fouille et y cacher des croquettes ; prendre une vieille serviette et y enrouler des bouts de saucisse ou encore cacher des morceaux de fromage à la maison ou dans le jardin. Proposez-lui de jouer en disant « cherche » et encouragez-le tout au long de l’activité. Un chien à jeun sera davantage motivé par cet exercice. Vous pourriez même remplacer sa gamelle, engloutie en 20 secondes, par ce type de jeux bien plus enrichissants.

Références :

  • Formation AZCA 2019, module 1, Anne-Lise Paul, TSA comportementaliste

  • Article « Chiens et chats dans un monde d’odeurs » du vétérinaire comportementaliste Joël Dehasse.

  • Vidéo « Comment les chiens voient-ils avec leur nez ? » par Alexandra Horowitz

  • Formation 2019 éducateur canin de Jacinthe Bouchard

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now