• Passion animaux

L'intriguant Dégu


Ressemblant physiquement à une gerbille, le dégu, aussi appelé l’octodon, est un petit rongeur sympathique ayant pour habitat naturel le centre du Chili jusqu’au Pérou.


Même si plusieurs foyers possèdent aujourd’hui un ou plusieurs rongeurs, le dégu est plutôt un animal inconnu du grand public, malgré son comportement très sociable avec son propriétaire. Dans cet article, vous apprendrez à mieux connaître ce petit animal, son comportement et comment bien s’occuper de lui en captivité.




Un rongeur bien gentil


Comme mentionné précédemment, le dégu est un animal très sociable, il se laissera donc facilement caresser. Doté d’une très bonne mémoire et d’une intelligence hors pair, il n’aura aucune difficulté à reconnaître son maître adoré. Il est aussi conseillé d’avoir plusieurs dégus, avec lesquelles il s’entendra très bien. Toutefois, il peut arriver des confrontations entre mâles pour des raisons territoriales.


Cependant, il ne doit pas être dérangé durant ses phases de sommeil, sinon il sera de mauvaise humeur.

De plus, ce rongeur n’a pas que de bonnes relations avec ses congénères. En effet, il s’entend très bien avec d’autres rongeurs comme le lapin ou la gerbille, mais aussi avec un chien ou un chat. Attention à ce que les deux animaux puissent socialiser sous votre supervision, surtout lorsqu’il s’agit d’un chat ou d’un chien, il ne faudrait pas que l’un d’eux prenne le dégu comme un jouet...

Son habitat


Aimant avoir de l’espace pour pouvoir courir, grimper et se déplacer à son aise, il faut prévoir une cage suffisamment grosse en conséquence. Il faut prévoir une cage pour deux dégus puisque je le rappelle, cet animal n’aime pas vivre seul. Donc la grosseur minimum pour une cage pouvant accueillir deux rongeurs est de 1,20 mètre de longueur et environ un mètre de largeur et de hauteur. Pour ne pas qu’il se blesse en grimpant, il est évidemment conseillé d’installer des étages.

Il est conseillé d’avoir une cage à barreaux métalliques, avec un espace entre ceux-ci assez mince pour éviter toute fuite indésirable. D’autres cages comme celles en plastique, en plexiglas où les terrariums sont à éviter puisqu’elles ne sont pas assez ventilées.


Il faut aussi prévoir les accessoires essentiels tels qu’une gamelle de nourriture, un biberon pour l’eau, une litière très absorbante et un râtelier où du foin sera disposé.

De plus, il est grandement conseillé de mettre dans un coin de la cage de la terre à bain (sable) où le dégu va pouvoir se nettoyer et ainsi enlever l’excédent de sébum.


Vous pouvez ajouter une petite maisonnette pour qu’il puisse se réfugier, des branches d’arbres pour décorer le tout (bouleau, saule, etc.) et le tour est joué! Vous pouvez aussi ajouter en bonus un petit hamac pour qu’il puisse se prélasser et une roue pleine pour son simple amusement.

L’alimentation du dégu


L’alimentation de ce petit animal doit se composer principalement de nourriture riche en fibres, en cellulose et en protéines végétales. De plus, ses repas doivent également être faibles en matières grasses.


Le foin que j’ai mentionné précédemment est très utile dans l’alimentation de l’animal. En plus d’avoir des effets positifs sur sa dentition, le foin (de Crau) lui donnera un grand apport en fibres. Il est important de savoir qu’une carence en fibres peut engendrer une diarrhée potentiellement mortelle.

En plus de son foin, le dégu doit ingérer une trentaine de grammes de granulés par jour.


Vous pouvez aussi donner à votre dégu des fruits frais (baies, cerises, fraises), quelques végétaux comme des pissenlits, de la salade ainsi que des légumes comme des courgettes, du brocoli et des carottes.


Attention, les fruits sont plutôt à considérer comme des friandises, à donner avec modération!


Pour finir avec l’alimentation, le dégu aime aussi grignoter des branches de bouleau, de pommier et de châtaignier.

L’espérance de vie du dégu


En captivité, le dégu peut vivre entre 6 ans et 8 ans, contrairement à sa longévité dans son habitat naturel qui s'élève à environ 4 ans.

L’entretien de l’animal

L’entretien doit surtout se faire pour son pelage. Celui-ci doit être brillant et très soyeux.

Comme mentionné précédemment, dans un coin de la cage, il est nécessaire d’y mettre de la terre à bain. Pourquoi ? Tout simplement parce que votre animal va se laver quotidiennement avec cette terre, enlevant par la même occasion un excès de sébum qui pourrait être propice au développement de certains parasites. La terre à bain doit être changée tous les jours.


De plus, le dégu fait face à deux mues par an. Le brossage et l’inspection régulière du pelage de l’animal sont donc une nécessité pour éviter toute pathologie de la peau.


---------

Écrit par Williams Casavant

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now