Gatineau ne pourra plus cibler certaines races spécifiques

Mis à jour : juin 29


Écrit par : Mel-Lyna Cadieux


Aucune race de chien spécifique ne pourra être ciblée dans le nouveau règlement sur les chiens potentiellement dangereux que Gatineau devra adopter pour s’harmoniser à la nouvelle loi provinciale qui entrera en vigueur en mars prochain.


Le règlement adopté par Québec ne diffère pas de beaucoup avec celui de Gatineau, sauf en ce qui concerne les chiens potentiellement dangereux. Gatineau ciblait des races de chiens jugés potentiellement dangereux pour qui le règlement s’imposait. Du côté de Québec, le règlement s’impose aux chiens individuellement après qu’ils aient été déclarés potentiellement dangereux.


« Le règlement provincial met en place un processus permettant aux municipalités de déclarer un chien potentiellement dangereux. Ce processus exige des municipalités de procéder à un examen des circonstances dans lesquelles le chien a eu un comportement problématique, et le cas échéant, d’obtenir un rapport vétérinaire. Également, dans la grande majorité des cas, le propriétaire du chien doit pouvoir faire valoir ses observations avant que la municipalité ne déclare le chien potentiellement dangereux ou ne rende une ordonnance relativement à ce chien », indique la ville dans une présentation faite aux élus aujourd’hui.


Ce changement n’a pas plu aux élus qui estiment que cette façon de faire va rendre le dossier encore plus compliqué et pourrait entraîner des risques. « On avait une ville qui en faisait plus », indique le maire Maxime Pedneaud-Jobin. « Là, ça nous nuit cette façon de faire. »


Déclaration d'un chien "potentiellement dangereux"

Une fois le chien déclaré potentiellement dangereux, les règles à suivre seront sensiblement les mêmes que ceux que Gatineau avait adoptés. Un nouvel article s’ajoute en lien avec la loi provinciale, soit l’interdiction de garder l’animal en présence d’un enfant de 10 ans et moins sauf s’il est supervisé par un adulte.


L’obligation de suivre un cours d’obéissance, de ne pas circuler avec plus d’un animal potentiellement dangereux à la fois et l’interdiction de circuler dans un parc municipal, une aire d’exercice canin, un sentier récréatif ou un terrain de jeu sont maintenues à Gatineau même s’ils ne sont pas prévus dans la loi provinciale.


Deux changements seront aussi apportés aux règlements pour les autres chiens. La longueur maximum de la laisse pour les promener sera de 1,85 mètre (pas de maximum en ce moment) et un chien de plus de 20 kilos devra porter un licou ou un harnais.


(Source : L'info de la Basse-Lièvre)

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now