Cruauté animale : Un chat violemment battu à coups de patte de table


Source : TVA Nouvelles

Mardi soir en Estrie, un homme a été arrêté pour avoir battu le chat de son voisin avec une patte de table. Ce cas de cruauté animale n’a pas manqué de faire le tour des manchettes, puisqu'il est le deuxième ayant eu lieu dans les dernières semaines.


Nicolas Diaz avait décidé de laisser son chat de 2 ans, Nino, sortir marcher dans les escaliers du bloc-appartements où il habite, lorsqu’il a soudainement entendu des cris de détresse venant de son chat peu de temps après.


«Je suis sorti rapidement pour voir c’est quoi qui s’est passé. Là, je vois mon voisin d’en haut en train de frapper mon chat dans les escaliers avec un bâton avec des clous», a raconté le jeune homme en entrevue à TVA Nouvelles, mercredi.


Vers 21 h 30, l’homme a été surpris en train de frapper violemment Nino à l’aide d’une patte de table munie d’une vis à l’extrémité.


La patte de chaise en question. Source : TVA Nouvelles

Même si Nicolas suppliait l’homme d’arrêter ses actes de violence inexplicables, cela ne l’a pas empêché de s’acharner sur le sort du pauvre animal «Il continuait à le frapper, il continuait à le lancer dans les escaliers», a précisé Nicolas.




Le suspect a finalement attrapé le chat par la queue et est sorti pour le jeter dans un conteneur à déchets. Mercredi, des traces de sang étaient toujours visibles dans les escaliers de l’immeuble.


La Société protectrice des animaux de l’Estrie est venue récupérer le chat, qui se trouve présentement dans un état critique.


«Il a beaucoup de fractures au niveau du corps et de la tête, mais il a peut-être une chance d’être sauvé. Ça dépend de s’il a une hémorragie interne», a raconté Nicolas Diaz.


L’homme de 51 ans ayant battu le chat a été arrêté et devait comparaître mercredi, sous une accusation de cruauté envers un animal.



Deuxième cas de cruauté animale en Estrie

Il y a moins de deux semaines, un autre cas de cruauté animale à glacer le sang a eu lieu dans la même région.

Source : TVA Nouvelles

Le 4 février dernier, un homme de 75 ans de Magog a été arrêté pour avoir demandé à un ami de tuer son chien parce qu’il jugeait qu’il était trop vieux.


L’ami aurait alors battu le pauvre chien de 13 ans au point que celui-ci a dû être euthanasié en raison de ses blessures trop importantes. L’homme de 66 ans connu des milieux policiers a lui aussi été arrêté.

____________

Écrit par Mel-Lyna Cadieux

Source : TVA Nouvelles

20 vues0 commentaire