• Passion animaux

COVID-19 : record d’adoptions d’animaux pour les refuges aux États-Unis

Mis à jour : juin 29


Écrit par : Williams Casavant


Alors que le nouveau coronavirus frappe avec intensité les États-Unis, les refuges du pays se vident, puisque les personnes confinées à leur domicile accueillent de plus en plus d’animaux.

« Nous n’avons jamais vu ça » indique Kitty Block, la présidente et directrice de l’association de défense des animaux Humane Society of the United States, partenaire de près de 400 refuges à travers le pays.

« Les placements en famille d’accueil et les adoptions ont explosé ». « Tous les refuges font le même constat. C’est incroyable de voir combien de vies ont été sauvées » ajoute-t-elle.

Après l’apparition de la COVID-19, les refuges ont lancé un appel à l’adoption pour éviter la surcharge des refuges.

Des chiens, des chats, des rongeurs et même des poulets ont pu trouver un nouveau foyer, leur maître recherchant toujours un moyen d’être moins seul en cette dure période de confinement.

« Nous avions toujours dit que nous voulions prendre un chien mais ce n’était jamais le bon moment jusqu’à récemment » explique Jalene Hillery, une enseignante de San Diego.

Selon l’enseignante, le confinement avec son mari et ses deux fils a permis un meilleur environnement à l’adoption pour permettre de s’occuper et d’éduquer correctement l’animal. « Nous avons pu établir un lien avec lui, le dresser, et ça a été très amusant », mentionne-t-elle.

Les refuges du Wisconsin en Caroline du Nord rapportent une nette augmentation pour les placements en foyer d’accueil temporaire.

La fondatrice du refuge Muttville Senior Dog Rescue à San Francisco, Sherri Franklin, mentionne que cet élan de solidarité n’a jamais été vu par elle depuis ses 25 ans de travail pour la protection des animaux.

« Quand le confinement a été décrété (en mars), nous avions 86 chiens à notre charge, et nous avons pu leur trouver tous un foyer en 48 h », se félicite-t-elle. « Adopter un chien pendant cette période c’est un bienfait pour le chien… mais encore plus pour l’humain qui a besoin d’une raison pour se lever le matin et d’une connexion dans ce monde ainsi que de quelque chose pour atténuer l’isolement et le stress », note Sherri Franklin.

Sources : 20 minutes

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now