• Passion animaux

Coup de chaleur chez les chiens : ce qu’il faut savoir pour éviter le pire


Avec les hausses de température que nous avons eues depuis les derniers jours, il me semble très important de remettre au-devant de la scène quelques informations importantes pour savoir comment repérer, régler et éviter un coup de chaleur à votre chien.


Qu’est-ce qu’un coup de chaleur et comment il peut survenir ?


Aussi appelé hyperthermie, un coup de chaleur est tout simplement l’augmentation de la température corporelle à un niveau anormal. 

Cette situation peut survenir après un effort musculaire important, lors de crises convulsives prolongées et incontrôlées ou lorsque la température globale est très élevée. D’ailleurs, plusieurs coups de chaleur chez les chiens surviennent lorsque l’animal est laissé enfermé dans une voiture, au soleil, même avec les vitres légèrement ouvertes. 

Les coups de chaleur constituent une situation très grave et d’urgence absolue. La prise en charge avec un vétérinaire doit se faire dans l’immédiat. 



Est-ce qu’il y a des chiens plus sensibles que d’autres ? 


Il est évident que tous les chiens sans exception sont grandement sensibles à la chaleur. Uniquement par le fait qu’ils portent tous une fourrure plus ou moins épaisse qui les tient chaud dans la plupart des circonstances. De plus, ils possèdent très peu de glandes sudoripares et donc ne suent quasiment pas. Ce qui rend presque impossible la régulation de leur température par le mécanisme de transpiration. Le peu de glandes sudoripares que les chiens possèdent se trouvent pour la plupart entre les coussinets de leurs pattes. 

Pour compenser ce défaut, le corps des chiens peut toutefois réguler sa température grâce à deux autres mécanismes : 

• La vasodilatation, que l’on peut traduire plus simplement par une augmentation du diamètre des vaisseaux sanguins à la surface du corps. Cette manipulation permet à l’animal d’augmenter la surface en contact avec l’air dans le but de dissiper un maximum de chaleur. 

• Le chien peut aussi augmenter leur fréquence respiratoire, que l’on caractérise physiquement par une langue pendante et par le fameux halètement signifiant que l’animal a chaud. Grâce à cette technique, le chien inspire suffisamment d’air frais et rejette l’air chaud et humide. 

Utilisant énormément d’énergie, ces mécanismes sollicitant le cœur de l’animal le font travailler beaucoup plus qu’en temps normal. 


De ce fait, les chiens ayant des problèmes pulmonaires, des complications cardiaques, un surpoids où tout simplement les plus jeunes et les très âgés sont plus sensible à la chaleur puisque les mécanismes vus précédemment sont moins efficaces.


Puisqu’ils ont le visage plat et qu’ils éprouvent plus de difficultés respiratoires, les chiens de types bouledogues ou boxes sont également plus à risque. 


Quels sont les signes distinctifs d'un coup de chaleur ?


On peut remarquer la présence d’un coup de chaleur chez un chien par les quatre signes suivants : 

• Une augmentation soudaine de la fréquence respiratoire (démontré par un halètement et une salivation importante). De plus, elle peut s'aggraver avec l’arrivée de difficultés respiratoires ;

• Un état d’agitation de la part de l’animal. Alternant entre un état d’abattement et une prostration ;

• Une baisse de la vigilance et des capacités motrices du chien est aussi remarquée. Cela peut se manifester par une démarche titubante ;

• Une perte de connaissance ainsi que l’apparition de convulsions.

Des troubles de la coagulation, une destruction des fibres musculaires, des troubles du rythme cardiaque ainsi qu’une insuffisance rénale peuvent également être des conséquences d’un coup de chaleur. Il faut savoir que, même après la prise en charge d’un vétérinaire, ces problèmes peuvent mener à la mort du chien, jusqu’à 48h après que le coup de chaleur est survenu. 


Que faire si mon chien est atteint d’un coup de chaleur ? 


Dès les premiers signes distinctifs d’un coup de chaleur (augmentation de la fréquence respiratoire et démarche titubante), il faut que l’animal soit rapidement mis dans un endroit frais, comme à l’intérieur d’une maison ayant un climatiseur ou à l’ombre. Évidemment, il faut communiquer dans les plus brefs délais avec un vétérinaire où l’animal devra y être conduit rapidement.

Il ne faut surtout pas plonger le chien dans un bain d’eau froide, cela pourrait provoquer un choc thermique qui empêcherait la chaleur de s’échapper du corps de l’animal. Le mieux serait une serviette fraîche et humide à appliquer sur votre toutou pendant environ 5 minutes. Vous pouvez également le doucher avec de l’eau tiède pendant une petite dizaine de minutes. 

Si le chien est en état de boire, vous pouvez lui donner de l’eau fraîche pour qu’il puisse se réhydrater. 

Lors du trajet en direction de vétérinaire, mettre le climatiseur dans la voiture serait optimal en plus de placer un linge humide sur l’animal. 


Comment éviter un coup de chaleur?


  • Il ne faut jamais laisser votre chien enfermé dans un endroit fermé et pouvant devenir très chaud comme une voiture par exemple. Même si les vitres sont entre-ouvertes, la température ressentie par l’animal pourrait rapidement atteindre les 70°C à 80°C et cela, même si la température extérieure n’est que de 20°C.

  • Lors des longs trajets en voiture, n’hésitez pas à mettre le climatiseur ou à ouvrir les fenêtres. De plus, lui donner de l’eau fraîche tous les deux heures est grandement conseillée.

  • Durant le temps de canicule, prenez garde à ce que votre chien ne fasse pas d’activité physique intense. 

  • Préférer les promenades courtes et en fin de journée, lors du coucher du soleil et où la température ambiante est généralement moins élevée.

  • Toujours être certain que votre chien ai accès à de l’eau fraîche en permanence, à l’extérieur lors des promenades, mais aussi à l’intérieur. Il est bon de rappeler que les coups de chaleur peuvent aussi survenir à l’intérieur du domicile.

  • Mouiller les pattes et le ventre de votre ami à quatre pattes est aussi un bon moyen d’éviter un coup de chaleur. 


----------

Écrit par Williams Casavant

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now