• Passion animaux

Chine : Ouverture du festival de la viande de chien à Yulin



Ce dimanche 21 juin, le festival de la viande de chien et de chat a débuté à Yulin, une ville dans le sud de la Chine. C’est maintenant depuis 2009 que l’événement à la fois culturel et culinaire se tient. Les animaux qui ont la malchance de s'y trouver sont ébouillantés vivants ou tués à coup de bâton avant d’être mangés. 

Plusieurs centaines de kiosques proposent durant le festival divers plats à base de viande de chats ou de chiens et certains vendeurs proposent même des animaux vivants, entassés dans des cages.

De nombreuses associations de défense des animaux ont d’ailleurs réclamé à plusieurs reprises l’interdiction de ce festival, mais sans succès. Cependant, chaque année des militants de la cause animale se rendent à Yulin où ils essayent de sauver le plus d’animaux possible de l’abattoir. 


Selon les chiffres de la Humane Society International (HSI), 20% de la population chinoise consomment de la viande d’animaux de compagnie tels que des chiens ou des chats. C’est avec ces chiffres que la Chine traîne une bien mauvaise réputation en matière de maltraitance animale, il est donc normal qu’elle ait la volonté politique de mettre fin à ce type de pratiques. En effet, en avril dernier, Pékin a officiellement supprimé les chiens et les chats de la liste des animaux comestibles et exploitables pour leur fourrure ou des propriétés médicinales.

Selon la fondation 30 millions d’amis, la popularité du « festival des horreurs » est en train de chuter. En 2019, 3 000 chiens ont été tués à comparer de 15 000 en 2010. De plus, en 2016, 64% des Chinois souhaitaient voir le festival fermer selon un sondage partagé par China Animal Welfare Association.

---------

Écrit par Williams Casavant

Source : Ouest-France

154 vues

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now