• Passion animaux

Albanie : Le commerce illégal d’animaux sauvages est « hors de contrôle », déclare Four Paws


ARMEND NIMANI / AFP

Après de récentes recherches en Albanie, l’ONG Four Paws a révélé que sur les marchés en ligne les plus visités du pays, des animaux protégés comme des ours bruns, des loups, des oiseaux de proie ou encore des singes, sont mis en vente. Les principaux acheteurs sont des particuliers et des restaurateurs qui souhaitent faire de ces animaux des attractions touristiques. 


De plus, l’ONG Protection and Preservation of Natural Environment in Albania (PPNEA), a découvert des plats contenants de la viande d’ours sur les menus de quelques restaurants locaux. De plus, avec l’aide de Four Paws, l’organisme a également trouvé sur la page Facebook d’un restaurant de la banlieue touristique de Drilon, que son menu contenait de la viande d’ours brun. 


« L’organisme Four Paws est actif en Albanie depuis 2015, mais nous n'avons jamais vu de telles atrocités auparavant. Jusqu'à présent, nous nous sommes principalement concentrés sur les restaurants qui gardent les ours dans de petites cages pour le divertissement de leurs invités. Cette nouvelle découverte bizarre est une autre indication que le commerce de la faune sauvage en Albanie est hors de contrôle. Si le gouvernement n'intervient pas rapidement, les quelques animaux sauvages indigènes restants feront partie de l'histoire », explique Barbara van Genne, responsable du sauvetage d'animaux sauvages et plaidoyer chez Four Paws.


En Albanie, en raison du déclin massif de la faune indigène, une interdiction de chasser les espèces protégées sera en vigueur jusqu’en mars 2021. Il est illégal de les chasser, de les attraper, de les garder en captivité et d’en faire la commercialisation. Les peines, pouvant aller jusqu’à la prison, ont cependant échoué au niveau de l’application de cette loi.


« La police d’État albanaise doit agir maintenant et assumer ses responsabilités juridiques. En plus de cela, la construction d'un sanctuaire de la faune sauvage sérieux, qui accélère les poursuites pénales, accueille les animaux sauvés et éduque les habitants sur la protection des espèces, est urgent en Albanie. Four Paws a offert de soutenir le gouvernement albanais dans la construction et la gestion d'un tel sanctuaire. Malheureusement, les autorités ont jusqu'à présent montré peu d'initiative », mentionne l’organisme.


En mai 2020, une équipe de recherche a examiné de près les marchés en ligne les plus visités en Albanie. Le résultat, ce sont des dizaines d’annonces pour la vente en ligne d’ours bruns, de loups et d’oiseaux de proie qui ont été trouvés.  


Après les nombreuses dénonciations que l’ONG Four Paws a faites, les publicités illégales ont été supprimées, mais de nouvelles annonces ont rapidement refait surface. 


« Les représentants des plateformes nous ont assuré qu'ils bloquent les publicités illégales et ne les publient pas. Néanmoins, bon nombre de ces annonces sont toujours en ligne. Une grande majorité d'entre eux font preuve d'une grande cruauté envers les animaux, comme des renards avec des museaux scellés dans des boîtes en plastique, des oursons enchaînés et des oiseaux avec les pieds attachés. Les plateformes doivent introduire des mesures préventives telles que l'identification du vendeur pour arrêter ces publicités. Cependant, le principal problème du commerce illégal demeure - le manque de contrôle et d'application par les autorités », indique Barbara van Genne.


---------

Écrit par Williams Casavant

Source : Four Paws

14 vues

© 2020 par Magazine Passion animaux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now